• Sophie Alipré

Ma relation avec la pratique du Yin Yoga !

Dernière mise à jour : 4 mars


La philosophie du Yin Yoga en lien avec la MTC (médecine traditionnelle chinoise) fait partie de mon quotidien, tant au niveau de la pratique, de l’hygiène de vie, qu’au niveau physique et émotionnel. C'est est un rendez vous hebdomadaire. Il arrive parfois que je ne puisse pas pratiquer pour différentes raisons et je ressens mon corps et mon esprit en demande (d’étirement, de relâchement, mais aussi parfois d’introspection).

Le Yin Yoga me permet d’harmoniser mon corps et mon esprit.

Je fais le choix de certaines postures en fonction des besoins de mon corps.

J’aborde également la pratique en fonction des éléments en lien avec la MTC (médecine traditionnelle chinoise).

Je trouve que le Yin est une pratique très facilement adaptable et dans le respect du corps de chacun.

Les possibilités corporelles sont différentes d’un jour à l’autre et cela permet de prendre conscience de nos propres limites, nos possibilités, de connaitre notre corps et d’accepter les changements, adapter nos modes de fonctionnements.

Le yin n’est pas seulement une pratique, il est le reflet de notre propre perception et de nos propres limites (corporelles, émotionnelles).

Il permet une meilleure connaissance de ces éléments.

Parfois il nous pousse dans nos retranchements, parfois, il est réconfortant.

Je pense que la vie nous donne les mêmes informations : se connaître nous aident à avancer et à faire des choix.

C’est aussi comment retrouver le calme dans l’agitation, le confort dans l’inconfort.

Ce que nous ressentons et le reflet de ce que nous vivons et inversement.

Il est important de se respecter et de développer des capacités d’adaptations au fil de notre vie pour mieux être. L’alliance du Yin Yoga à la Sophrologie Caycédienne permet de développer ces capacités plus amplement. Mais c’est aussi et simplement revenir à l’essentiel : notre respiration, notre schéma corporel, nos émotions.


#relaxation #méditation #yoga #médecinechinoise






2 vues0 commentaire